Accueil › Activités › Biologie médicale › Anatomie et cytologie pathologiques
Rduire la taille de la police Agrandir la taille de la police Imprimer la page

Anatomie et cytologie pathologiques

Cette spécialité médicale au croisement de la clinique, la chirurgie, l'imagerie, la biologie et la recherche, joue un rôle essentiel dans le diagnostic, le pronostic et le traitement des maladies de nature bénigne ou maligne.
Les examens proposés reposent sur l'analyse morphologique des cellules et des tissus et sont indispensables au diagnostic et à la prise en charge des cancers.

Le réseau Cerba HealthCare dispose via son laboratoire de biologie spécialisée d'une plateforme multidisciplinaire incluant un département d'anatomocytopathologie. Ce département collabore avec des services d'urologie, d'hépatogastro-entérologie, de dermatologie, de pneumologie, d'ORL ...

Il offre une expertise particulière et reconnue en gynécologie (dépistage et diagnostic du cancer du col utérin) et est un des premiers en Europe à avoir proposé la technique de cytologie en milieu liquide.

Les compétences particulières en gynécologie et notamment en cytologie cervico-vaginale sont transmises à travers une école que l'ensemble de l'équipe de médecins anatomo-cytopathologistes animent : l'Institut de Brux. Cet enseignement est destiné à la spécialisation en cytologie des techniciens déjà titulaires d'une formation supérieure.

Récemment le département d'anatomocytopathologie s'est automatisé et équipé d'analyseurs d'images pour une lecture assistée des frottis gynécologiques.

Ces nouveaux outils s'inscrivent dans une politique de qualité reposant, par ailleurs sur des contrôles qualité internes et externes en lien avec lAFAQAP (structure national) et dans la perspective d'une accréditation.

Ce département utilise des techniques multiples, conventionnelles (histologie, immunohistochimie, cytologie) et des techniques de biologie moléculaire et de cytogénétique, nécessaires pour préciser le diagnostic et/ou le pronostic de certains cancers et définir les thérapies ciblées en fonction des types de tumeurs.

Il travaille en étroite collaboration avec les autres départements (biologie moléculaire infectieuse, biologie moléculaire génomique) au quotidien pour par exemple :

  • Typage du virus HPV
  • Mutation du gène K-RAS pour les tumeurs du colon
  • Mutation Herb-2 Neu pour le cancer du sein...

Haut de page

Contact. | Plan du site